Home / Ressources / PE : Lettre Ouverte à l’Union Europèenne pour le Cinquième Sommet de l’ASEM à Hanoi (8-9 octobre 2004)

PE : Lettre Ouverte à l’Union Europèenne pour le Cinquième Sommet de l’ASEM à Hanoi (8-9 octobre 2004)

Download PDF

 

Parlement Européen - http://www.europarl.eu.int
PARLEMENT EUROPEEN

 

Nous, les membres du Parlement européens soussignés, sommes profondément préoccupés par la mise à l’écart de la société civile au Vietnam. Nous en prenons pour preuve la décision des autorités vietnamiennes de séparer dans le temps, pour la première fois, la tenue du Sommet officiel de l’ASEM et celle du Forum des Peuples de l’ASEM, coupant ainsi le cordon entre les ONG de l’Europe et de l’Asie et leurs gouvernements. Nous dénonçons à ce propos avec vigueur l’absence organisée de la société civile vietnamienne à ce Forum des Peuples de l’ASEM (6-9 septembre 2004) et l’interdiction pour la presse tant nationale qu’internationale d’y assister.

Nous sommes en outre tout aussi profondément préoccupés par la détention continue du Patriarche Thich Huyen Quang et du Vénérable Thich Quang Do, éminents dissidents et dignitaires de l’Eglise Bouddhique Unifiée du Vietnam (EBUV). Nous pressons l’Union Européenne et ses Etats membres d’exiger leur libération immédiate lors du Cinquième Sommet de l’ASEM à Hanoi.

Le Sommet de l’ASEM, qui réunit les Chefs d’Etat et de gouvernement des 25 membres de l’Union Européenne, de la Chine, du Japon, de la Corée du Sud et des 10 membres de l’ANASE ainsi que la Commission Européenne, doit se tenir les 8 et 9 octobre 2004. Cette date coïncide avec le triste anniversaire de l’une des plus brutale campagne de répression lancée par les autorités vietnamiennes contre l’EBUV.

Il y a exactement un an, le 8 octobre 2003, la Sécurité a intercepté les bonzes de l’EBUV et bloqué leur véhicule 10 heures d’affilée sous le soleil, alors qu’ils quittaient le Monastère Nguyen Thieu, dans la province de Binh Dinh, où ils avaient tenu une assemblée pacifique afin d’élire les nouveaux dignitaires de l’Eglise, dans le cadre des promesses faites par le Premier Ministre Phan Van Khai d’accroître la tolérance religieuse. Malgré la constitution spontanée d’un mur humain de 1000 Bouddhistes venus les protéger et alors que Thich Huyen Quang et Thich Quang Do avaient entamé une grève de la faim, les 11 membres de la nouvelle équipe dirigeante de l’EBUV ont été arrêtés. Le Patriarche Thich Huyen Quang (87 ans aujourd’hui) et son second, le nominé pour le Prix Nobel 2004 Thich Quang Do (76 ans), ont été placés en résidence surveillée sans procès et accusés d’être « en possession de secrets d’Etat ». Mais nous craignons que leur véritable « crime » n’ait été que leur attachement indéfectible à la liberté religieuse et aux droits de l’Homme. Les bonzes de l’EBUV Thich Thien Hanh, Thich Tue Sy, Thich Vien Dinh, Thich Thanh Huyen, Thich Nguyen Ly, Thich Dong Tho ont été placés pour 2 ans en détention administrative. Des centaines de pagodes de l’EBUV ont été placées sous la surveillance étroite de la Sécurité et les fidèles de l’EBUV dans le pays soumis aux intimidations et aux harcèlements.

Le Parlement Européen a condamné cette répression et appelé à la libération immédiate des dignitaires de l’EBUV dans sa « Résolution sur la Liberté de Religion au Vietnam » (20 novembre 2003). En dépit de cette forte protestation et en dépit des obligations de respecter les droits de l’Homme compris dans l’Accord de Coopération économique UE-Vietnam de 1995, le Vietnam n’a pris aucune mesure pour libérer ces bonzes. Aujourd’hui, le Patriarche Thich Huyen Quang et Thich Quang Do sont détenus en totale isolation. Ils ont tous deux passé chacun plus de 23 ans de détention pour leur engagement non-violent en faveur de la liberté religieuse, de la démocratie et des droits de l’Homme.

Le but du processus ASEM est d’encourager le dialogue et le développement entre l’Europe et l’Asie sur la base de la conviction « qu’un développement soutenable des échanges, des investissements et de l’économie ne peut pas être assuré si la démocratie, l’Etat de droit, la société civile et les droits de l’Homme ne sont pas renforcés » (Résolution de PE sur le processus de l’ASEM, 1998). En tant que membre de l’ASEM et qu’hôte du Cinquième Sommet de l’ASEM, le Vietnam a le double devoir de mettre en œuvre ces obligations.

Nous en appelons aux chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Européenne, à la Présidence de l’Union Européenne et à la Commission Européenne de placer fermement les droits de l’Homme au centre des discussions du Sommet de l’ASEM de Hanoi et, en particulier, d’exiger la libération immédiate et inconditionnelle du Patriarche de l’EBUV Thich Huyen Quang, de Thich Quang et des six autres dignitaires de l’EBUV, ainsi que de tous les citoyens vietnamiens détenus pour le seul exercice pacifique de leur droit à la liberté d’opinion, de religion, d’expression et d’association.

Signataires (Les noms de certains parlementaires ne nous étaient pas parvenus au moment de la publication de ce communiqué qui s’arrêtait; au chiffre de 109, c’est pourquoi la liste suivante comprend un nombre plus grand de signataires) :

1. Alexander Nuno ALVARO
2. M. Alfonso ANDRIA
3. M. Kader ARIF
4. Mme Laima Liucija ANDRIKIENE
5. Mme Margrete AUKEN
6. Mme Irena BELOHORSKÁ
7. M. Max van den BERG
8. Mme Jana BOBOŠÍKOVÁ
9. M. Elmar BROK
10. Mme Emma BONINO
11. M. Mihael BREJC
12. Mme Frederika M.J. BREPOELS
13. M. Jan BREZINA
14. Mme Kathalijne Maria BUITENWEG
15. Mme Marie-Arlette CARLOTTI
16. M. Paulo CASACA
17. M. Michael CASHMAN
18. Mme Charlotte CEDERSCHIöLD
19. M. Daniel COHN-BENDIT
20. M. Richard CORBETT
21. M. Marek Aleksander CZARNECKI
22. M. Ryszard CZARNECKI
23. M. Chris DAVIES
24. M. Harlem DÉSIR
25. M. Panayiotis DEMETRIOU
26. M. Nirj DEVA
27. M. Agustín DÍAZ DE MERA GARCÍA CONSUEGRA
28. M. Gintaras DIDŽIOKAS
29. Mme Rosa M. DÍEZ GONZÁLEZ
30. M. Antonio DI PIETRO
31. M. Árpád DUKA-ZÓLYOMI
32. M. Antoine DUQUESNE
33. Mme Lena EK
34. M. Carlo FATUZZO
35. Mme Hélène FLAUTRE
36. Mme Anna Elzbieta FOTYGA
37. Mme Monica FRASSONI
38. M. Michael GAHLER
39. Mme Kinga GÁL
40. M. Patrick GAUBERT
41. M. Jas GAWRONSKI
42. M. Ignasi GUARDANS CAMBÓ
43. M. Bronislaw GEREMEK
44. Mme Ana Maria GOMES
45. Mme Lilli GRUBER
46. Mme Fiona Jane HALL
47. M. Malcolm HARBOUR
48. Mme Satu HASSI
49. Mme Adeline HAZAN
50. M. Roger HELMER
51. Mme Jeanine HENNIS-PLASSCHAERT
52. Mme Sophia Helena in ’t VELD
53. Mme Marie Anne ISLER BÉGUIN
54. M. Jelko KACIN
55. Mme Piia-Noora KAUPPI
56. Mme Ewa KLAMT
57. M. Bogdan Adam KLICH
58. Mme Magda KÓSÁNÉ KOVÁCS
59. Mme Eija-Riitta Anneli KORHOLA
60. M. Ole KRARUP
61. M. Wieslaw Stefan KUC
62. M. Joost LAGENDIJK
63. M. Alain LAMASSOURE
64. Mme Jean Denise LAMBERT
65. M. Vytautas LANDSBERGIS
66. M. Romano Maria LA RUSSA
67. M. Alain LIPIETZ
68. Mme Pia Elda LOCATELLI
69. Mme Caroline LUCAS
70. Baroness Sarah LUDFORD
71. M. Albert Jan MAAT
72. M. Edward H.C. McMILLAN-SCOTT
73. Mme Jamila MADEIRA
74. Mme Cecilia MALMSTRöM
75. M. David W. MARTIN
76. Mme Edith MASTENBROEK
77. M. Hans-Peter MAYER
78. M. Francesco MUSOTTO
79. Mme Pasqualina NAPOLETANO
80. M. Cem öZDEMIR
81. M. Justas Vincas PALECKIS
82. M. Marco PANNELLA
83. M. Rihards PIKS
84. M. Pawel Bartlomiej PISKORSKI
85. M. Józef PINIOR
86. M. Hans-Gert POETTERING
87. M. José Javier POMÉS RUIZ
88. M. Bernd POSSELT
89. Mme Frédérique RIES
90. Mme Zuzana ROITHOVÁ
91. M. Raül ROMEVA RUEDA
92. M. Dariusz Kajetan ROSATI
93. M. Libor ROUCEK
94. Mme Martine ROURE
95. M. Leopold Józef RUTOWICZ
96. M. José Ignacio SALAFRANCA SÁNCHEZ-NEYRA
97. Mme Amalia SARTORI
98. Mme Luciana SBARBATI
99. M. Frithjof SCHMIDT
100. Mme Gitte SEEBERG
101. M. István SZENT-IVÁNYI
102. Dr Charles TANNOCK
103. Mme Patrizia TOIA
104. M. Johan VAN HECKE
105. M. Daniel VARELA SUANZES-CARPEGNA
106. M. Ari VATANEN
107. M. Graham R. WATSON
108. M. Jan Marinus WIERSMA
109. M. Luis YAÑEZ-BARNUEVO GARCÍA
110. M. Mauro ZANI
111. M. Stefano ZAPPALA’

Check Also

Vietnam: Lettre Ouverte appelant à une enquête indépendante et impartiale sur la mort en détention de Nguyen Huu Tan

  PARIS, 3 juillet 2017 (VCHR) – Le Comité Vietnam pour la Défense des Droits …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *