Home / Actualités / Communiqué de presse / VCHR / L’Union Européenne déplore la “discordance” entre la rhétorique du gouvernement et la réalité de la liberté religieuse au Vietnam

L’Union Européenne déplore la “discordance” entre la rhétorique du gouvernement et la réalité de la liberté religieuse au Vietnam

Download PDF

PARIS, 7 mai 2013 (COMITE VIETNAM) – La Baronne Catherine Ashton, Haute représentante de l’Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a exprimé sa préoccupation concernant les violations du droit à la liberté de religion et de croyance au Vietnam, et spécialement « l’apparente discordance entre les informations fournies par les autorités [vietnamiennes] et la situation réelle ».

La chef du Service Européen pour l’Action Extérieure de l’UE (SEAE) a fait part de son inquiétude particulière pour le leader de l’Église Bouddhique Unifiée du Vietnam (EBUV) Thich Quang Do, dont le cas avait été soulevé par l’UE lors des dialogues bilatéraux sur les droits de l’Homme avec le Vietnam en janvier 2012 (à Hanoi) et en octobre 2012 (à Bruxelles). « L’UE a été informée lors de ses dialogues que M. Thich Quang Do n’était pas assigné à résidence et pouvait être rencontré librement à tout moment. Il a reçu la visite l’an dernier des ambassadeurs australien et américain au Vietnam, qui ont cependant constaté qu’il n’était pas autorisé à quitter la pagode où il vit ».

Mme Ashton s’est engagée à ce que l’EU « continue à travailler à la libération des personnes maintenues en prison, détenues ou harcelées du fait de leurs croyances religieuses » autant lors des dialogues sur les droits de l’Homme que lors des autres rencontres bilatérales, et à ce que « le cas de Thich Quang Do soit mis en avant dans ce contexte d’apparente discordance entre les informations fournies par les autorités et la situation réelle ».

Soulignant que la liberté de religion est un « élément clé » de la politique de l’UE, elle a également regretté que, bien que le Vietnam ait accepté l’appel de l’EU à inviter le Rapporteur Spécial de l’ONU sur la liberté de religion ou de croyance à se rendre dans ce pays, aucune date n’ait été fixée pour une telle visite. « L’UE compte soulever de nouveau la question de la visite du Rapporteur Spécial dans ce pays si l’annonce de cette invitation n’était pas suivie d’effet ». Elle a aussi noté que l’UE était en train d’analyser le très controversé Décret 92, qui imposent des contrôles plus stricts sur les activités religieuses, et évoquerait ce point lors de la prochaine session du dialogue sur les droits de l’Homme.

Mme Ashton répondait à une question écrite de l’eurodéputé catalan Ramon Tresoma I Balcells, de l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE). M. Tremosa disait qu’il était « alarmé par les rapports de graves violations de la liberté religieuse au Vietnam », et par les campagnes du gouvernement « d’intensification des harcèlements policiers, des actes d’intimidation, de la surveillance et des emprisonnements des croyants religieux et de l’adoption de nouvelles législations pour contrôler et limiter les activités religieuses ».

Demandant quelles mesures allait prendre l’UE pour obtenir la libération de Thich Quang Do et des autres prisonniers religieux, M. Tremosa écrivait dans sa question : « Nous nous félicitons de l’engagement pour la liberté religieuse du Service Européen pour l’Action Extérieure avec le projet de Guide des droits de l’Homme de l’UE sur la liberté de religion ou de croyance et avec la création d’un groupe de travail du Parlement Européen sur la liberté de religion ou de croyance. Mais cet engagement n’a aucune signification à moins d’être traduit dans la réalité et d’apporter la liberté à ceux qui en sont privés du fait de leur foi ».

Check Also

La Présidente de Taïwan Tsai Ing-wen avec les participants du TIRFF

Le VCHR présente la situation déplorable de la liberté religieuse au Vietnam devant le Forum de la Liberté Religieuse Internationale de Taiwan (TIRFF)

PARIS, 8 juin 2019 (VCHR) – Le Secrétaire Exécutif du Comité Vietnam pour la Défense …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *